CÔTE D’IVOIRE: L’opposition pour une « transition civile »

Après une élection présidentielle émaillée d’incidents ayant fait au moins deux morts, l’opposition ivoirienne, qui a boycotté le scrutin, a appelé, hier, à une « transition civile ». Elle n’a pas attendu la proclamation des résultats qui devraient donner une écrasante victoire du président sortant Alassane Ouattara en quête d’un troisième mandat controversé. « Les partis et groupements politiques de l’opposition constatent la fin du mandat » du président Ouattara et « appellent à l’ouverture d’une transition civile afin de créer les conditions d’une élection présidentielle juste, transparente et inclusive », a affirmé l’ancien Premier ministre et porte-parole de l’opposition Pascal Affi N’Guessan, qui faisait partie des candidats inscrits. L’opposition « appelle à la mobilisation générale des Ivoiriens pour faire barrage à la dictature et à la forfaiture du président sortant Alassane Ouattara », a poursuivi Pascal Affi N’Guessan qui s’exprimait à la résidence de l’ancien président Henri Konan Bédié, 86 ans, aperçu dans les couloirs. Avec Afp

111 Views
Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*