Racisme dans le football : Le Portugal choqué, Marega voudrait « un geste fort »

28 Views

La sortie du terrain du Malien Moussa Marega, dimanche 16 février, lors du match Guimaraes-Porto, fait scandale au Portugal. L’attaquant, ciblé par des insultes racistes, reçoit un soutien massif, notamment du monde politique. Lundi 17 février, il s’est confié à RMC sur cette « grosse humiliation » et le problème, toujours sans solution, du racisme dans le football.
Difficile de ne parler que de football au Portugal, lundi 17 février. La course au titre apparaît au second plan après l’incident survenu la veille lors du match entre le Vitoria Guimaraes et le FC Porto (1-2). Moussa Marega, auteur du deuxième but des Dragons, a quitté le terrain en colère, ne supportant plus les insultes racistes qu’il recevait depuis les tribunes du stade.
« Une grosse humiliation » qui secoue tout le Portugal
L’attaquant malien s’est exprimé au micro de RMC Sport, au lendemain de cet incident à caractère raciste. Il a déclaré se sentir « mieux » mais que dimanche, « c’était beaucoup plus difficile ». « Je me suis vraiment senti comme une m***. C’était vraiment une grosse humiliation. Ça m’a vraiment touché. Mais bon, le match est passé, je suis rentré et du moment où j’ai revu mon fils, j’ai retrouvé le sourire », a-t-il confié, remerciant au passage toutes les personnes l’ayant soutenu.
De nombreuses personnalités du football ont posté des messages de soutien au buteur sur les réseaux sociaux. La Fédération portugaise de football, elle, a communiqué : l’instance estime que les insultes racistes à l’encontre de Moussa Marega doivent être « sévèrement punies ». Le Premier ministre, Antonio Costa, a réagi aussi : « Nous devons tous exprimer notre solidarité envers lui et le refus total de ce type de comportement. »
Même le président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, a fait part de son indignation et de son soutien à l’écart du football de Porto. La presse portugaise a aussi unanimement pris position contre le racisme. « Nous sommes Marega », a notamment titré A Bola, l’un des principaux quotidiens de sport du pays.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire