Lundi se tiendra à 11 heures, à l’espace Vema, (embarcadère de Gorée, immeuble violet), un point de presse pour présenter en avant-première l’exposition en solo de l’’artiste franco-togolo-sénégalaise Caroline Guèye, prévue du 22 février au 3 mars au même endroit, annonce un communiqué parvenu à l’APS.
‘’Sos Podpa’’ ou Sos pillage organisé des poissons africains, le titre de cette exposition, est ‘’un thème qui lui tient à coeur, elle qui a passé la plus grande partie de sa vie au Sénégal et qui a décidé d’y revenir après ses études’’, souligne le texte.
‘’De ses voyages à l’étranger et d’une résidence en Chine, près de Pékin avec un artiste de renommée internationale, elle en rapporte une nouvelle vision de son art et appréhende avec beaucoup de réussite de nouveaux matériaux. En effet, ses 34 œuvres exposées seront composées de tableaux au pastel, à l’acrylique, de 3 sculptures ; 2 en bronze et 1 en fer, d’une tapisserie et de deux grandes installations.’’
Caroline Guèye, qui a déjà à son actif l’exposition ’’Les étoiles sur terre’’ à la galerie Kemboury, ‘’nous revient cette année avec un thème beaucoup plus engagé’’.
‘’[…] après avoir dénoncé le kidnapping des jeunes filles par Boko Haram, Fukushima ou encore la succession de Mandela dans une œuvre intitulée Zumandela, elle s’en prend, cette année, dans son exposition +Sos Podpa 1+ au pillage systématique des côtes africaines, et bien sûr à celui de la côte sénégalaise.’’