*

Favorable au TAS : L’Association GFC jubile et avertit Jamil

18 vues

Débouté par le Tribunal du Sport, Jamil Faye fait quatre appuis mais ne s’avoue pas vaincu. Pendant ce temps, l’Association GFC lève les deux bras vers le ciel pour remercier les dieux du football. Le TAS a tranché en sa faveur. « Nous nous réjouissons de cette victoire historique. Après plusieurs mois de litige et de controverses, la vérité a éclaté. Jamil Faye, a une nouvelle fois perdu devant la justice. Le tribunal de Lausane est favorable à notre Association comme l’ont été les tribunaux sénégalais »se félicite Abdoulaye Sall, président de l’Association GFC qui faisait face à la presse.  Ce bras de fer entre l’Association GFC et Jappo SA qui a débuté depuis  le 12 Aout 2017 devrait dans les normes arriver à son terme suite au verdict du TAS rendu ce 12 Novembre 2018. Un verdict qui donne raison à l’Association GFC et déboute Jamil Faye. Cependant le patron de Jappo SA ne compte pas lâcher prise. Selon lui cette affaire est loin de connaitre son épilogue. Mais Jamil Faye qui se dit prêt à saisir les tribunaux civils ainsi que la CEDEAO n’inquiète point l’Association. « Nous avons suivi le dossier depuis le début. Mais une chose est sûre : nous n’avons pas peur de Jamil Faye, il perd tout simplement son temps, il a déjà perdu le combat» tonne maître Silva, avocat de l’Association. Même son de cloche pour Pape Thialis Faye, président de GFC Pro : « Jamil Faye peut aller où il veut, mais il n’obtiendra rien. Nous avons gagné haut la main ». Au lendemain du verdict du Tribunal Arbitral du Sport, l’Association GFC veut adresser un courrier à Jamil Faye pour lui demander de cesser d’utiliser le label GFC. L’Association GFC compte également se réorganiser et remobiliser les troupes pour  une rapide remontée en Ligue 1. Pour rappel Jamil Faye et Jappo SA sont condamnés par le TAS à payer à l’Association GFC 2.000 f suisse soit plus d’un million f cfa et 4.000f suisse soit plus de 2.000.000 fcfa à la Fédération sénégalaise de football.