*

IPC 2017 : LES EFFORTS DU SÉNÉGAL SALUÉS

14 vues
Les efforts du Sénégal et de la Côte d’Ivoire en matière de lutte contre la corruption sont en sont mis en exergue par l’ONG Transparency international dans son Indice de perception de la corruption 2017, rendu public mercredi. Pour le Sénégal, dont le score passé de 36 à 45 au cours des six dernières années, l’ONG salue les efforts de lutte contre la corruption, rappelant la mise en place d’un ministère de la Bonne gouvernance, l’OFNAC et la réactivation de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI).  La Côte d’Ivoire a également amélioré son score de neuf points de 2013 à 2017, qui est passé de 27 à 36 sur l’indice.  L’IPC met également en exergue les transformations au Rwanda, en Ile Maurice, au Cap-Vert, au Botswana, aux Seychelles et en Namibie.Malgré ces efforts, la situation continue de s’aggraver dans d’autres autres pays du continent, relève Transparency, soulignant que les pays les moins performants sont souvent ceux où il y a des conflits.
Le Soudan et la Somalie sont présentés comme les pays les plus corrompus du monde en compagnie de la Syrie, de l’Afghanistan et du Yémen. La Somalie occupe la dernière place du classement mondial. L’Indice de perception de la corruption 2017 qui classe 180 pays, relève que la majorité des pays font peu ou pas de progrès pour mettre fin à la corruption. La Nouvelle-Zélande et le Danemark sont en tête du classement suivis de la Finlande, de la Norvège et de la Suisse