*

KHADIM NDIAYE DEVRAIT OFFRIR PLUS D’ATTRACTIVITÉ AU HOROYA AC

29 vues
La participation du gardien de but sénégalais Khadim Ndiaye à la Coupe du monde 2018 (14 juin-15 juillet) devrait apporter de la visibilité et des moyens financiers supplémentaires à son club actuel, le Horoya AC de Guinée. Sans compter l’enveloppe minimale de 550.000 dollars, un peu plus de 291 millions de francs CFA que la Confédération africaine de football (CAF) verse à toutes les 16 équipes qualifiées en phase de poule de la Ligue des champions, le Horoya AC va recevoir des dividendes en cas de participation de son portier sénégalais à la Coupe du monde 2018. S’y ajoute que la FIFA avait décidé en mars 2015 de verser un total de « 209 millions de dollars » (111 milliards 390 millions francs) aux clubs qui libèrent leurs joueurs participant à la Coupe du monde 2018 en Russie, à l’issue d’une réunion avec l’Association des clubs européens (ECA), principaux pourvoyeurs des sélections prenant part aux Coupes du monde.  Un accord a été trouvé pour le même montant pour l’édition 2022 au Qatar. Selon le site spécialisé belge « dhnet.be », le montant « par jour par joueur n’a pas encore été dévoilé, mais il monte de tournoi en tournoi. Au Mondial 2014 (Brésil), il s’agissait de 2.700 euros (1.771.083) par jour ».