Enfermé par TER les populations de Guinaw Rail exigent une porte de sortie

Les habitants de Guinaw-Rails ont effectué un sit-in, ce matin, devant le chantier du Train express régional (Ter), pour exprimer leurs frustrations, renseigne Sud Fm. Pour cause, ils réclament une nouvelle passerelle, car la seule qui existe est à l’extrémité du quartier. Selon eux, il est impossible de l’emprunter à cause des agresseurs. D’où cette doléance de construction d’une seconde passerelle.

Toutefois, ces populations menacent de se faire entendre autrement, si rien n’est fait.