Passe-port diplomatiques L’État met en place de nouvelles conditions

Macky Sall avait menacé de sévir pour mettre le holà à la perte de valeur continue des passeports spéciaux. Présidant, ce mercredi, le conseil des ministres, il a instruit le ministre des Affaires étrangères, Amadou Bâ, de « mettre en place de nouveaux passeports diplomatiques en vue d’une plus grande rationalité dans leur octroi ».

Cette décision du chef de l’État intervient dans un contexte où le laxisme noté dans la manière dont on distribue les passeports diplomatiques dans notre pays est un secret de polichinelle. La pagaille était telle que les États-Unis et l’Union européenne ont même eu à faire des observations aux plus hautes autorités sénégalaises.