Présidentielle: les candidats recalés à la Préfecture de Dakar

Les candidats de l’opposition, recalés de la course pour la présidentielle de février 2019, ont assiégé, ce jeudi, les locaux de la Préfecture de Dakar. Ce pour, disent-ils, s’enquérir de l’état actuel de la distribution des cartes d’électeur et de l’élaboration de la carte électorale. « Au cours des opérations de vérification des parrainages, on a eu des révélations extrêmement graves. Des électeurs ont été déplacés de région en région, d’autres, pourtant bien inscrits, ne voient pas leurs noms sur les listes. C’est pourquoi, nous voulons faire nos propres investigations pour veiller à la fraude. C’est pour cette raison que nous sommes venus ici voir le préfet pour lui demander dans quelle mesure ,il a été impliqué dans des changements éventuels des électeurs », a dit Boubacar Camara, leur porte-parole du jour. A en croire le candidat de Fippu, Alioune Badara Samb a fait preuve d’une grande disponibilité à leur égard.

«Le préfet nous a confirmé que la carte électorale n’était pas encore figée. Donc, on n’avait pas fini de déterminer le lieu de vote exact de tout le monde. Pendant ce temps, le Conseil constitutionnel a reçu un fichier avec des personnes dont les lieux de vote ont été changés », ajoute M. Camara. Et de rassurer : « Il nous a dit que le jour où il aura cette carte électorale, il va la partager avec tout le monde».