*

Une affaire de véhiculés non dédouanés fait scandale en Côte d’Ivoire

11 vues
crédit photo

C’est un dossier qui fait couler beaucoup d’encre en Côte d’Ivoire en ce moment. Le scandale des véhicules non dédouanés révélé par nos confrères de « l’Eléphant déchaîné », et relayé depuis par certains journaux, implique des sociétés de transitaires, des éléments véreux des douanes et depuis mardi 22 mai, des personnalités politique, des affaires ou du monde de l’art. Cette arnaque aux droits de douane porte sur plusieurs milliards de francs CFA et des centaines de véhicules de luxe ou plus ordinaires.

Faire de fausses déclarations de dédouanement et empocher tout ou partie de la recette devant revenir aux caisses de l’Etat ivoirien était devenu la pratique favorite de quelques transitaires véreux et de douaniers peu scrupuleux.

L’article de l’Eléphant déchaîné de ce lundi 21 mai – document douanier à l’appui – met en exergue certains noms de personnalités ivoiriennes qui au bout de cette chaine de corruption récupèrent à leur insu ou peut-être pas, l’enquête policière le dira, des véhicules dont les droits de douanes n’ont pas été acquittés.

lire la suite